Publié par : didier1 | 21 avril 2008

Histoires juives

Les histoires juives existent depuis que le monde est monde.

Les juifs adorent associer le reste du monde…aux juifs!

Comme ces trois explorateurs spécialistes de la savane africaine qui présentent leur exposé lors d’un congres:

– le premier parle de l’adaptation des éléphants à la savane;

– le second de la problématique du « cimetière des éléphants »;

– le troisième, juif de son état, parle du « problème juif et des éléphants!’

Voici un petit florilège d’histoires juives.

Moadim le simcha…

Le Eruv

Deux juifs étudient en « chavruta » (binôme). Le premier dit au second:

« Magiya li mazal tov » (tu dois me féliciter),  » ve magiya lecha gam mazal tov » (et je dois aussi te féliciter)

– Et pourquoi?

– Parce que je marie ma fille et que tu es le témoin…

– Mais, je ne suis pas juif!

– Comment tu n’es pas juif ? Nous sommes « chavruta » depuis 20 ans!

– C’est vrai, nous étudions ensemble la Torah depuis 20 ans, mais je ne suis pas juif.

– Mais tu est très strict sur la « kashrut » !

– C’est vrai que je suis très contrôlant sur ce qui entre dans ma bouche, mais je ne suis pas juif.

– Mais « tu ne portes même pas le shabbat alors qu’il y a un eruv (une installation qui permet de porter des objets le shabbat) dans notre quartier »!

– C’est vrai, mais je ne suis pas « somech sur ce eruv » (je n’utilise pas celui-la !)…

Shabbos nicht gereit (les choses dont on ne parle pas pendant le Shabbat!)

Deux juif sont a la « shule » erev shabbat (à la synagogue un vendredi soir).

Le premier dit au second:

-« Shabbos nicht gereit », je pense à vendre ma voiture…

-« Shabbos nicht gereit », c’est quel année-modèle? Quel est le kilométrage? Et quel est son état général?

-« Shabbos nicht gereit », c’est un Ford Explorer de 2004, il a 34 000 miles et il est en parfait état.

« Shabbos nicht gereit », j’ai peut être quelqu’un pour toi…

Ils se retrouvent Samedi matin a l’office et continuent leur discussion:

« Shabbos nicht gereit », elle a passé le contrôle technique?

-« Shabbos nicht gereit », elle l’a passé avec succès et j’ai même changé le train de pneus avant.

-« Shabbos nicht gereit », tu la laisses partir pour combien?

-« Shabbos nicht gereit », 18 000 dollars et j’en fais mon deuil…

Ils se retrouvent a l’office de Mincha:

-« Shabbos nicht gereit », ça peut m’intéresser…

-« Shabbos nicht gereit »…je l’ai déjà vendue!

La mezuza

Un « goy » (non-juif) emménage dans une villa d’un quartier juif et fait les travaux de rénovation. Un jour il sonne chez son voisin juif et lui demande:

– » Mr. Cohen, quel système d’alarme avez-vous installé ?

– Chez les juifs, nous n’avons pas de système d’alarme, nous avons une « mezuza’‘ sur le linteau de la porte et ça suffit pour protéger la maison.

– C’est quoi une « mezuza » ?

– C’est le petit boiter que vous voyez-la sur le cote droit de la porte, il contient un parchemin, c’est aussi simple que cela…

– Vous pourriez m’en vendre une, s’il vous plaît?

– Pensez-vous, entre voisins, en voici une et « mazal tov » pour la maison!

Un mois plus tard le voisin revient voir Mr. Cohen avec la mezuza dans la main pour la lui rendre. Il lui demande:

– Ça n’a pas marche?

– Si, si, pas de problèmes…mais avec tous les « shnorers » (mendiants) qui passent dans le quartier, ça me coûtera moins d’installer un vrai système d’alarme!

La cinquième langue

Microsoft organise une session de recrutement pour des profils de haut-potentiels parlant au moins trois langues couramment.

Cinq cent candidats sont assis en silence dans une salle immense quand une voix surgit des haut-parleurs:

– « Les candidats qui parlent trois langues couramment, veuillez vous lever, s’il vous plaît? »

Quatre cent personnes se lèvent très excitées, quand la voix continue sur le même ton:

– « Désolé messieurs, ces profils requièrent l’usage de plus de trois langues. Nous conservons soigneusement vos coordonnées pour un recrutement ultérieur…Au revoir et merci encore… »

La voix reprend son monologue:

– « Les candidats qui parlent quatre langues couramment, veuillez vous lever, s’il vous plait? »

Soixante dix personnes se lèvent très excitées, quand la voix continue sur le même ton:

– « Désolé messieurs, ces profils requièrent l’usage de plus de quatre langues. Nous conservons soigneusement vos coordonnées pour un recrutement ultérieur…Au revoir et merci encore… »

La voix reprend son monologue:

– « Les candidats qui ne parlent pas le Coréen du Nord, veuillez-vous lever, s’il vous plaît? »

Il ne reste que deux candidats en lice, quand la voix retentit:

– « Bravo messieurs! En attendant de vous interroger, nous vous laissons parler en coréen du nord quelques instants. »

Le premier commence:

– « Shema Israel, HM Elokenu, HM echad »

L’autre replique:

_ « Baruch shem keod malchouto leolam vaed ! »

Auto-dériSion et sens de l’humour sont les secrets de la forme a Sion !

Publicités

Responses

  1. Merci Didier pour tes histoires .

    « shabbos nicht gereit » est particulièrement savoureuse !
    Avons nous réellement ces travers qui nous font tant rire ?

    Moed Tov

  2. Cher Joël,

    Je suis content que tu ai aimé les histoires.

    Celles-la (« Shabbos nicht gereit » ou « Eruv ») sont un peu « techniques ». Elles sont issues de l’humour religieux « yeke » (juif d’origine allemande ») dont les membres sont stricts, très organisés et très pointilleux…et font appel au yiddish pour leur recit et leur « punch line ».

    Un monument du genre est « L’actualité permanente de la Bible: pensées, maximes et mots d’esprit du Chazan de Lausanne, Zoltan Berkovits zal, un grand yeke devant l’Eternel ».

    Allez, une des ses petites reflexSions!

    Si un mort se réveillait en pleine oraison funèbre, il ne protesterait certes pas contre les éloges immérités dont on l’accable, mais souvent il ne pourrait pas se retenir d’éclater de rire…

    Une de ses petites histoires?

    Le Rabbi de Satmar déclara avec malice:

    « En Amérique, on me donne de l’argent pour mes œuvres et on me demande des conseils concernant la religion. En Israël, on me demande de l’argent et on veut me donner des conseils sur la religion! »

    Moadim lesimcha,

    Didier

  3. […] https://enformeasion.wordpress.com/2008/04/21/rions-un-peu/ 6/ Farbrenguen? C’est quoi ça ? […]

  4. Cher Gaby,

    J’adore mon integr’A Sion dans vos conseils et cit’a Sions d’aujourd’hui.

    Grâce a vous la visibilité d’en forme a Sion augmente a vue d’œil (c’était trop tentant!).

    N’hésitez pas a réitérer vos interv’en Sions sans aucune moder’a Sion encore et toujours…

    Affaire @ suivre… de tres prés.

    @ tres bientot et au plaisir de vous lire,

    Didier


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :